ACTUALITÉS

Après les annulations du printemps 2020 (tournée de Cœur Minéral au Québec, représentations de Si les pauvres n'existaient pas, faudrait les inventer aux rencontres du théâtre suisse), l'incertitude règne.

On espère retrouver un projet de la Compagnie des Ombres sur les scènes romandes, au plus tard, à l'automne 2022.


"Auteur et metteur en scène, Jérôme Richer est passé maître dans l'art d'interroger le réel avec des spectacles basés sur une véritable enquête sociale. L'artiste a notamment évoqué la fin du mouvement squat, à Genève, en 2008. Il a aussi donné la parole à des stars du porno en 2015 et a fort bien documenté, la même année, le phénomène des Roms.(...)

Sa démarche se rapproche de celle de Milo Rau, qui, lui aussi, construit son œuvre autour de témoignages existants. Mais, à la différence du metteur en scène bernois, Jérôme Richer s'intéresse plus à des mécanismes sociaux qu'à de grandes pages de l'Histoire mondiale. Surtout, le Genevois d'adoption ne recourt pas ou peu à la vidéo. Son socle dramatique repose sur le récit monologique, avec, souvent, des interpellations adressées au public, de sorte à sortir les spectateurs de leur confort."

Marie-Pierre Genecand, journaliste au Temps, texte de présentation du spectacle Si les pauvres n'existaient pas, faudrait les inventer pour l'édition 2020 des Rencontres du théâtre suisse.